L'important c'est le voyage, pas la destination

jeudi, juillet 19, 2007

4847 kilomètres plus tard...

11/07
Calgary - Banf - 127 km
C'est un très beau jour. Départ tôt, en compagnie de John, qui va nous faire sortir de Calgary par la superbe piste cyclable longeant la Bow River, en sens inverse du traffic matinal. C'est parfait. Nous voila sur l'autoroute 1. Nous anticipons les côtes. Une première montée, puis une deuxieme annonçant les Rocheuses. Après une heure de route, on aperçoit déjà les montagnes. On s'attend à monter encore plus, mais quelle suprise, on descend à ne plus en finir jusqu'à ce que pfft, une crevaison. Devinez qui l'a subit! Les Rocheuses, c'est des couronnes, des châteaux qui s'ouvrent devant nous beaucoup plus facilement qu'on ne le croyait. Un Belge cycliste nous offre une passe qu'il nous dit obligatoire pour 70 euros. Perplexes, nous déclinons. Au parc de Banff, nous apprenons effectivement qu'il y a péage. 18.00$ par jour pour nous deux! Enfin. Petit théâtre au camping, coucher de soleil fulgurant sur fond de montagnes enneigées.

12/07
Banf - Lake Louise - 83 km
Autre lever matinal. Petite randonnée dans le sentier des cheminées des fées d'où l'on peut apercevoir le grand hôtel de Banff et plusieurs élans. Visite à Banff où l'on nous annonce un 63 kilomètres de faux plats jusqu'à Lake Louise. Peut-être est-ce dû a l'emerveillement du paysage, mais la route est facile et sans vent. On roule jusqu'au camping où Dany et Dina nous tiennent compagnie dans l'attente cuisante dû au changement de préposés. Le site est entouré d'une clôture électrifiée se voulant une protection contre les grizzlys. Petit somme après le dîner avant la loooooooongue montée pour atteindre le fameux Lac Louise. Un sacré 4 kilomètres pour nos mollets. L'effort en vaut la peine. Stéphanie en est si émerveillée qu'elle ne peut s'empêcher de plonger dans les eaux turquoises nourries par le glacier. En soirée, une animatrice de Parc Canada prodigue une conférence sur les grizzlys fort intéressante.

13/07
Lake Louise - Golden - 89 km
Départ en s'imaginant avoir à grimper toute la journée. La Kicking Horse nous attend! Une autre belle surprise, ce sera une looooooooongue journée de descente. 65 km/h, en appliquant les freins! Nous sommes bien contents d'arriver de l'est. À Field, un coquet café nous offre de belles et bonnes choses. Une bonne montée pres de Golden, à plus de 35 degrés nous a tout de même fait suer. Au camping, une voisine cycliste de descente nous accueille avec une bière pour chacun. À l'épicerie, nous achèterons une quantité industrielle de fruits frais. Le train résonne dans la vallée brûlante. La sueur perle jusque sur le dessus de nos doigts. En soirée, des mouflons gravissent une pente ou nous ignorions qu'il y avait un chemin (sic).

14/07
Golden - Rivendell... euh non Revelstoke - 153 km
A 8h00, il fait très chaud. La route monte déjà vers la Moria... euh non Roger's Pass, qu'on anticipe depuis le début du voyage. On s'attend au pire. Nous partons d'une vallée et nous approchons un glacier, c'est dire! Après quelques efforts, vers midi, on recule l'heure et l'on arrive dans la zone historique de Roger's Pass où le denivelé et la chaleur augmente considérablement. Des voitures s'arrêtent pour ouvrir leur capot. Stéphanie capote un peu elle aussi. Petite halte à l'ombre rare où une famille québécoise nous offre des friandises glacées. On repart et passerons sous plusieures tunnels nous offrant leur ombrage. Heureusement que nous sommes bien visibles grâce à nos feux arrières. Après quelques longs kilomètres, arrive enfin le centre de service où l'on prend un repos bien merité afin de se regénérer pour atteindre le sommet. Surprise, la courte distance se réalise sur un kilomètre plutôt plat. Youpi, les arches! Le pire est fait. On redescendra durant 3 heures jusqu'à Revelstoke, rafraîchit par les cascades glacées. En chemin, on croise un cycliste voyageur marchant près de son vélo, se plaignant que son bagage est trop lourd. Bonne chance! L'accueil est très bien au Visitor Centre. Un festival musical est en cours. On se delecte au bar à salade d'un bon resto où un demi-litre de vin nous est difficile à terminer.

15/07
Revelstoke - Revelstoke - 14 km
Il fait très chaud! Nous optons pour le Railways Museum. Bonne idée! En plus d'être climatisé, il repond à nos nombreuses interrogations sur l'histoire du chemin de fer qui a considerablement contribué à faire du Canada un pays. Stéphanie mange le meilleur bacon de sa vie au café local. En soirée, Jay et Joyce nous paie la bière en échange de nos histoires abracadabrantes.

16/07
Revelstoke - Nakusp - 100 km
Suivant les conseils de John de Calgary, nous entreprenons une ballade panoramique. Lacs, rivières, cascades, crevaison près de framboisiers, peu de traffic, traversier, vraiment chouette. On s'arrête près d'une chute d'eau cristalline que l'on boit. Parties de Schotten-Totten puis, un somme. Un petit 30 kilomètres plus ardu pour ultimement atteindre Nakusp, village très calme magnifiquement situé.

17/07
Nakusp - Quelque part au sud de Cherryville - 106 km
En chantant "La chasse aux papillons", on part dans un décor quelque peu moins valloné où l'on aperçoit plusieurs nids d'aigles. Un orage s'annonce, les éclairs sont éblouissants, on atteindra la halte du traversier qui nous protègera. Par la suite, on va penser fort, fort a John en montant une pente, que dis-je une montagne très abrupte de plus de 25 kilomètres. En fait, ca nous sera pire que la Roger's Pass. Un ours noir gravit un autre versant. Beaucoup plus loin, une halte, avec un lac où il est permis de camper. Ouf! Quelle journée! Une nuit magique suivra, sans aucun bruit de civilisation.

18/07
Quelque part au sud de Cherryville - Vernon - 93 km
Tout ce qui monte redescend. Le record de vitesse sera battu, nous avons filé a 70.8 km/h!!! Une halte au café Goldpanner de Cherryville. Puis, retour en selle. Lors d'une descente, Stéphanie se retrouvera face à face avec un grizzly! Le crissement de ses freins effraiera le gros nounours. On croise un homme qui ramasse les trop nombreuses cannettes de bière souillant le paysage. On recroisera un peu plus tard ce Will, un ex-cycliste victime d'un grave accident de la route. Il nous fera visiter sa yourte, ingénieuse installation. À Lumby, Steph fait le lavage à la buanderie, je fais des pâtes à côté. Nous mangeons le tout au son des laveuses avec toute une tarte aux pommes d'un kilo. Après, nous n'avons plus faim :-) Puisqu'il pleut et qu'il n'y a rien à faire ici, on roule les 24 kilomètres nous séparant de Vernon. Pour y atteindre l'info touristique, on montera une pente de 10% sur 2 kilometres. Heureusement que nous en étions inconscients! Avec la pluie qui continue (et continuera), nous optons pour l'hôtel... en bas de la cote ;-) Nous n'irons meme pas au buffet en face de notre chambre, nos bedons sont encore bien pleins de tarte :-(

5 Comments:

  • Itinéraire essoufflant, peut-être, mais très bien choisi. Je suis surpris que vous ayez traversé le plus gros des rocheuses (Banff - Revelstokes) aussi rapidement! Profitez bien de l'Okanagan, c'est vraiment superbe! Et puis, vous être pratiquement rendus... Incroyable!

    (Schotten-Totten, j'aurais du m'en douter... Paulo ne se contente que du meilleur! :))

    By Blogger Philippe, at 9:06 a.m.  

  • Je viens de regarder Revestoke-Nakusp (ici sur Google Maps). Vous êtes malades!? Une journée entière à voyeage vers le sud-est quand on essaye d'atteindre Vancouver!? :)

    By Blogger Philippe, at 9:10 a.m.  

  • Houlàlà!!!
    Heille, c'est pas juste! Comment ça se fait que ça a l'air facile, les rocheuses? C'est pas supposé se passer de même, là! Wow! Ça doit être parce que vous êtes bien entraînés! Vous êtes mes héros de l'été.

    Stéphanie, as-tu eu au moins un peu peur, devant ton grizzly??? Ouf! Moi, je pense pas que j'aimerais ben ben ça... ;-) hihi

    Je vous envoie plein de belles pensées bien positives!

    Tourelou,
    Julie xxxx
    Ah oui... vous ai-je déjà dit que j'avais bien hâte d'entendre vos histoires de vive voix?!

    By Blogger JulieF, at 11:33 p.m.  

  • Salut les amis ! Je suis de retour de mes propes vacances dans des lieux exotiques comme Trois-Rivières, Shawinigan et Drummondville !
    Deux semaines loin de la job et du net m'ont fait du bien.

    J'ai hâte de vous revoir!

    By Blogger Chris, at 10:44 a.m.  

  • Great job! Congratulations on reaching your goooooooalllll!

    By Blogger Bobster, at 12:34 p.m.  

Publier un commentaire

<< Home