L'important c'est le voyage, pas la destination

lundi, juillet 02, 2007

Euh, je vous laisse calculer les kilomètres...

27/06
Regina - Regina - 36 km
Nous jouons aux touristes à Regina. Visite du Legislative Building, en francais s'il vous plaît, puis du tout nouveau RCMP Heritage Center. Le première visite fut gratuite, rapide et très intéressante. La seconde nous couta cher et fut un peu trop propagandiste à notre gout. Un excellent buffet indien nous remplit la panse. Puis, je pars lire "L'Actualité" à la bibliothèque municipale. La lecture me manque un peu, je l'avoue. J'y trouve mon compte, puisque le magazine présente un important article sur le cyclisme. Bravo! Stéphanie se trouve des crayons de couleur et un calepin. Ah, les artistes.

28/06
Regina - Mortlach - 119 km
Un bon vent dans le dos et hop, on roule vers Mortlach. Pas grand chose à voir, sinon la plus grande reproduction au monde d'un orignal à Moose Jaw. En soirée, on se moque du nom du village de Mortlach, le trouvant un peu Donjons&Dragons. Que nous arrivera-t-il? S'agit-t-il d'un sorcier du nom de Mortlach qui transforme les visiteurs en grenouille? À notre arrivée, nous demandons à un couple s'il est possible de coucher dans le village. Ces charmantes personnes nous invitent à monter notre abri dans leur cour arrière. Et puis, ils en rajoutent en nous faisant visiter leur gallerie de photos et quelles photos! David Krughoff est un photographe animalier professionnel de grande réputation. Si vous passez en Saskatchewan, PhotoArtCanada est un incontournable. Vraiment! Derrière chaque photo, époustouflante, il y a une histoire que David, zoologiste expert, vous racontera. Vous n'en reviendrez pas!

29/06
Mortlach -Swift Current - 140 km
Sharie prend vraiment bien soin de nous en nous offrant le déjeûner. Qu'est-ce que nous sommes gâtés! Une fois de plus, le vent est du bon bord! Youhou!!! Bien des vaches dans les champs nous regardent pédaler. Ça sent bon les fleurs sucrées. On aime bien le jaune des champs de canola. À Chaplin, une montagne de neige! En fait, il s'agit de sel recupéré par une usine locale. À l'épicerie du coin, on nous parle français. On y achète de la confiture de baies saskatchewanaises qui rappelle mes bons bleuets saguenéens. En selle de nouveau, nous voilà à voir de nombreuses mares où des oiseaux aquatiques pêchent. Après quelques kilomètres, à Morse, nous arrêtons, émerveillés devant la beauté des oiseaux. L'un des plus beaux spectacles qu'il nous a été offert. On roule jusqu'à Herbert où une accueillante gare restaurée sert de Tourist Information. Nous engageons la conversation avec des dames du village sur divers sujets. Un moment des plus agréables. Finalement, Swift Current où trois chevreuils broutent paisiblement près du centre commercial. Ma chambre arrière en est très impressionnée et en profite pour se dégonfler. Une autre crevaison! On se campe au terrain de camping locale où nous vivrons une vraie, mais alors vraie tempête. Mais bon, moi je dormirai paisiblement pendant que Stéphanie veillera sur notre campement...








4 Comments:

  • On a parfois droit à du texte et des photos. Parfois, juste du texte et parfois, juste des photos. Mais quel beau blog!

    C'est mon préféré de tout le web, j'vous l'dis tout de suite hein!

    Vous avez, ma foi, l'air en très bonne forme, tous les deux. ;-)

    Je vous embrasse,
    Jü XX

    By Blogger JulieF, at 1:48 p.m.  

  • C'est un nouveau jeu inventé par Paulo et Stéphanie : c'est à nous de mettre des légendes sous les photos ;-)

    By Blogger Bob August, at 2:07 p.m.  

  • Je m'essaie...

    (a) Stéphanie découvre les champs de crème glacée de l'Alberta, la principale source mondiale.

    (b) Herbert, guide à la retraite, aide les visiteurs à se retrouver dans les dédales de Walsh, Alberta.

    (c) Nostalgique, Paulo s'est procuré un délicat spermophyle en peluche.

    (d) Vous voyez, les fleurs poussent même sous le régime conservateur de l'Alberta.

    (e) Les rues de Irvine sont particulièrement agitées aujourd'hui.

    (f) Gart, le sympathique propriétaire de photoArtcanada (.com Ltd.) est particulièrement fier de sa photo de loup, qu'on retrouve aujourd'hui sur bon nombre de T-Shirts à la mode.

    (g) Suite aux attaques de spermophyles sauvages qui ont fortement endommagé les mollets du plus gros original du monde, les habitants de Dunmore ont fait une levé de fond pour installer la jolie clôture que vous voyez ici.

    By Blogger Philippe, at 3:47 p.m.  

  • (En fait, je me rend compte qu'ils sont fort probablement pas encore en Alberta, et l'orignal est probablement celui de Moose Jaw... Ooops. ;))

    By Blogger Philippe, at 3:51 p.m.  

Publier un commentaire

<< Home